Espace Presse

  • CNH : Des annonces positives mais pas de réel changement pour le quotidien des personnes en situation de handicap

    Alors que la dernière Conférence nationale du handicap du quinquennat Hollande s’est tenue ce matin, l’Association des paralysés de France (APF) est déçue par des discours convenus ne répondant pas aux priorités des personnes en situation de handicap et de leur famille. Les quelques annonces du président de la République ne prennent pas en compte les difficultés majeures rencontrées par les personnes : accessibilité, emploi, ressources, compensation, etc.

    Les seules annonces positives concernent le cumul de la prime d’activité avec l’allocation adulte handicapé, les rentes et pensions d’invalidité et l’annonce de la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire (AVS) actuellement en contrat aidé.

    Cependant, l’APF attendait des annonces fortes et de véritables perspectives d’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap ; elle a eu, à la place, un bilan avec au final assez peu d’annonces.

    Lire la suite

    Imprimer Catégories : Positions, revendications Lien permanent
  • Conférence nationale du handicap : Pour les personnes en situation de handicap : « ça va moins bien ! »

    A quelques jours de la 4e Conférence nationale du handicap, l’Association des paralysés de France (APF) attend des réponses concrètes à la hauteur des fortes attentes des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Car pour les personnes en situation de handicap, ça ne va pas mieux, ça va moins bien !

    En effet, la situation s’est largement dégradée ces dernières années. L’accessibilité a connu de graves reculs avec les ordonnances rétrogrades qui annulent l’obligation d’accessibilité ; l’emploi des personnes en situation de handicap est en berne avec 500 000 personnes au chômage ;  les ressources des personnes sont toujours sous le seuil de pauvreté et les prestations de compensation du handicap sont revues à la baisse par les départements.

    Face à cette situation dramatique, l’APF attend un engagement fort du président de la République et du gouvernement.

    Lire la suite

    Imprimer Catégories : Positions, revendications Lien permanent
  • 7e édition du festival Entr’2 Marches

    2226589664.2.jpgPour la 7e année consécutive, l’Association des Paralysés de France (APF) présente Entr’2 Marches, festival international du court métrage sur le thème du handicap.

    Organisé en parallèle du festival de Cannes, la sélection officielle d’Entr’2 Marches est composée de 39 courts-métrages issus de 13 nationalités différentes.

    A l’issue des journées de projection, le jury et le public voteront pour élire les meilleurs courts-métrages dans 5 catégories – Grand Prix du jury, Prix du public, Meilleure réalisation, Meilleur documentaire et Meilleur scénario.

     

    Dans le cadre d’Entr’2 Marches, l’APF organise une soirée de projection des lauréats du festival, à Paris.

    Les journalistes sont invités à assister à cet événement qui aura lieu le 26 mai de 18h à 20h.

    Lire la suite

    Imprimer Catégories : Actions, événements Lien permanent
  • Du 21 au 29 mai, l’APF organise la Fête du Sourire !

    affiche sourire.jpgL’Association des paralysés de France (APF) organise la 14e édition de la Fête du Sourire du 21 au 29 mai partout en France !

    Cette manifestation est une opération de collecte de fonds ayant pour but de rompre l’isolement des personnes en situation de handicap. L’argent récolté par chaque délégation APF servira à réaliser des actions de proximité pour les personnes en situation de handicap. L’opération repose sur des animations festives et la vente de produits « Sourire » par les bénévoles de l’APF.

    Lire la suite

    Imprimer Catégories : Actions, événements, Appels aux citoyens Lien permanent
  • Projet de loi pour une République numérique : Le gouvernement entérine la fracture numérique !

    collectif pour une france accessiblAlors que le projet de loi pour une République numérique vient d’être voté hier au Sénat,  le Collectif pour une France accessible dénonce avec force un texte qui exclut de la société des millions de citoyens.

    En effet, ce projet de loi amoindrit l’obligation d’accessibilité numérique telle qu’elle était prévue dans la loi handicap de 2005. Le parlement a donc choisi de suivre le gouvernement et de voter pour la fracture numérique ! Une aberration alors que le numérique est censé simplifier la vie de toutes et tous !

    De quelle « République » est-il question quand les pouvoirs publics mettent au ban de la société autant de personnes ?

    Par conséquent, le Collectif pour une France accessible va interpeller les parlementaires afin de faire saisir le Conseil constitutionnel pour rupture d’égalité.

    Lire la suite

    Imprimer Catégories : Positions, revendications Lien permanent